Fédération des chasseurs

Web TV

VIDEOS

14 déc 2012

 

WebTV

S'abonner au flux RSS

Ça vient de tomber !

INFO BECASSE A BEC COURT

Les investigations sur les bécasses brévirostres récupérées à la chasse débutent en cette fin d’année, 2 étudiants en thèse de l’école vétérinaire de Nantes (ONIRIS) encadrés par leurs professeurs et par l'ONCFS débutent les analyses, la première étape sera l’étude anatomique. Le Réseau Bécasse de l'ONCFS est encore demandeur pour cette saison 2017-2018 de spécimens de bécasses brévirostres qui pourraient être prélevées en France.

 

Si vous avez une information ou êtes l'auteur d’un tel prélèvement (oiseau dont la longueur du bec est inférieure ou égale à 50 mm) il serait donc intéressant d’essayer de récupérer l’oiseau. Dans la mesure du possible il faudrait de surcroît essayer de récupérer une bécasse « normale » tuée à la chasse dans le même département et dans la même décade, ce spécimen constituera un témoin indispensable pour la comparaison avec l’oiseau brévirostre. Merci.

Que faire quand des « cochongliers » sont vus à la chasse ?

Sont-ils des gibiers ?

 

La réponse est oui :

 

Les animaux hybrides issus d'un croisement entre des sangliers sauvages et des porcs (qui sont des animaux domestiques) sont considérés comme des animaux non-domestiques et donc comme des sangliers et ce quel que soit leur aspect (animal blanc et tâché de noir avec éventuellement les oreilles tombantes).

 

Dans ces conditions et dans tous les cas où un animal est prélevé dans le cadre d’un acte de chasse, celui-ci doit être muni d’un dispositif de marquage en possession de l’ACCA. Aucun bracelet n’est remboursé, ni redonné dans tous les cas.

 

 

Et les porcs dans la nature ?

 

Par contre, en cas de suspicion d’être en présence d’un porc, celui-ci ne doit pas être tiré. Il peut, en effet, être considéré comme un animal domestique et non comme un gibier. Seul le tir des animaux gibiers est autorisé dans le cadre de la chasse et l’action de tuer un animal non gibier est passible d’une amende.

 

Dans ce cas, les chasseurs doivent le signaler à la Fédération qui en informera la Direction Départementale des Territoires et l’ONCFS afin que d’éventuelles mesures de destruction puissent être prises à l’encontre du ou des animaux.

Foire aux questions

Vous trouverez ICI, classées par thèmes, les réponses aux différentes questions que vous êtes susceptibles de vous poser concernant la pratique de la chasse. (Sources de l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage).



Haut de page

Météo