Battues de régulation : dérogation préfectorale.

 

Dès l’annonce de ce deuxième confinement, la FDC25 a immédiatement entamé des discussions avec les services du Préfet du Doubs pour préparer une Commission Départementale de la Chasse et de la Faune Sauvage (CDCFS) chargée de donner un avis sur un projet d’arrêté dérogatoire au confinement pour la régulation de la faune sauvage. La profession agricole et les forestiers avaient déjà fait connaître leur volonté de voir les grands gibiers à nouveau régulés sans attente.

Lors de cette réunion, les débats ont été tendus par moments, certains tentant d’imposer des règles, parfois sans rapport, ni avec la situation sanitaire, ni avec une régulation efficace.

La Fédération Départementale des Chasseurs du Doubs partage totalement la nécessité de préserver la population de la diffusion du virus. Le contenu de la dérogation devait par conséquent prendre en compte toutes les contraintes liées à la lutte contre la pandémie.


La Fédération tient à remercier les services de l’Etat pour le professionnalisme avec lequel ils ont conduit ce travail. L’arrêté, signé le lundi 09 novembre, permet de concilier régulation de la faune sauvage et respect des protocoles sanitaires.


Tout en restant attentive aux problèmes de la profession agricole et des forestiers, la Fédération souhaite s’associer à l’effort national visant à enrayer la contagion, être solidaire avec les personnels soignants qui se dévouent pour tous et avoir une pensée pour les malades et leurs familles.


Faisons en sorte, par un comportement respectueux de tous, de ne pas aggraver la situation. Les chasseurs, nous n’en doutons pas, saurons se montrer à la hauteur de cet enjeu.

 

Veuillez trouver le lien de l'arrêté "encadrant les dérogations du confinement en matière de régulation de la faune sauvage"  :

CLIQUEZ ICI

 

 

DEMANDE D’HABILITATION
Pour procéder aux mesures de remise en état et de protection des cultures- dégâts de
sangliers

DEMANDE D’HABILITATION pour procéder aux mesures de remise en état et de protection des cultures.

CLIQUEZ ICI

 

 

 

.

.



Haut de page